Inauguré en 2007, le Centre Culturel Léo Malet fait aujourd’hui partie intégrante de la vie Mirevalaise.

Il doit son nom à l’écrivain Montpelliérain Léo Malet père du héros de roman policier Nestor Burma.

Conçu pour accueillir toute sorte de spectacle (théâtre, concert, danse, etc…) comme une multitude d’évènements (meetings, conférences, assemblées générale, etc…), le Centre Culturel Léo Malet s’adapte à tous les besoins et à toute les configurations.

Équipement municipal, il est géré par la Ville de Mireval , qui offre la possibilité de louer et de privatiser l’ensemble de la salle en dehors des dates réservées pour la programmation culturelle.

De par sa posture, le Centre Culturel Léo Malet se doit d’avoir une programmation culturelle de qualité et ce, tout au long de l’année. Depuis 3 ans le théâtre et la musique sont à l’honneur, avec une programmation saisonnière du mois d’octobre au mois de mai.

Pour ce faire, la commission Culture (composée d’élus et de représentants de la population) œuvre chaque jour pour proposer aux Mirevalaises, aux Mirevalais, mais également aux habitants de Thau Agglo et des villes voisines des spectacles à la hauteur de leurs attentes.
En effet, en quelques années d’existence, la scène du CCLM a accueilli quelques-unes des plus grandes personnalités locales et nationale (Michel Galabru, Thomas Dutronc, Daniel Vilanova, entre autre), des spectacle d’une très grande qualité (Le porteur d’Histoire et ses 2 molières), ou encore permet aux artistes locaux d’avoir une scène sur laquelle s’exprimer régulièrement (La Compagnie du Capitaine, etc…).

Le Centre Culturel Léo Malet a également vocation à accueillir les plus jeunes spectateurs afin qu’ils puissent y découvrir des spectacles adaptés à leur âge.
La ville de Mireval dispose avec ce Centre Culturel d’un véritable joyau qu’elle se doit de faire vivre du mieux possible et pour le plus grand nombre.

 


Enregistrer